Calculruptureconventionnelle.com » Emploi » Allocation chômage : Pour qui ?

Allocation chômage : Pour qui ?

Dans une économie de plus en plus compétitive et dans une ère de plus en plus informatisée, ou l’automatisation et l’informatisation de certains métiers permet de réduire les coûts pour certaines entreprises, la machine continue donc de remplacer l’homme pour de nombreuses tâches professionnelles. Ainsi, de plus en plus d’emplois disparaissent au profit de programmes informatiques de pointe ou de machines modernes. Le taux de chômage ne finit pas de grimper en France depuis quelques années. Néanmoins, pour des raisons économiques, l’intégralité des personnes sans emploi ne sont pas éligibles aux allocations chômages (appelées ARE en France)

En effet, selon la législation française en vigueur, être sans emploi ne garantit pas forcément le droit aux allocations chômage. Certains critères doivent être remplis par le demandeur afin de toucher une indemnité.

L’origine des allocations chômage en France ( aides au retour à l’emploi)

Il est intéressant de connaître l’origine des Aides au retour à l’emploi afin de comprendre l’origine de ces critères concernant les allocations chômage. D’abord, commençons par quelques chiffres : Selon une enquête récente, seulement 2,5 millions de demandeurs d’emploi touchent une allocation chômage alors qu’on dénombre environ 2,8 millions de chômeurs au total. En effet, être sans emploi ne garantit pas forcément le droit aux allocations chômage. Certains critères doivent être remplis par le demandeur afin de toucher les indemnités liées au chômage. Ce qui est à noter, c’est que la législation ne décide pas directement des indemnités, elle délègue cette responsabilité. D’après la loi française, le choix des critères nécessaires pour toucher le chômage revient à divers partenaires sociaux.

Les conditions nécessaires pour toucher les ARE :

Afin de bénéficier des allocations chômage, les prérequis suivants doivent être remplis :

  • Le demandeur doit avoir travaillé durant au moins 4 mois durant les 28 mois précédents.
  • Dans le cas où le demandeur était âgé de plus de 53 ans lors de son dernier jour de travail, ce délai augmente à 36 mois.
  • La situation de chômage doit impérativement résulter d’un licenciement,(peu importe le motif), d’une rupture conventionnelle ou de la fin d’un Contrat à durée déterminée.
  • l’inscription à pôle emploi doit impérativement se faire au plus tard 12 mois après le dernier jour de travail du demandeur.
  • le demandeur doit être dans une phase active de recherche d’emploi
  • le demandeur ne doit pas avoir atteint l’âge légal du départ à la retraite.
  • le demandeur ne doit pas être bénéficiaire d’une retraite anticipée
  • le demandeur doit être de nationalité française et résider en France ou en France métropolitaine.

Les demandeurs d’emploi ne remplissant pas l’intégralité de ces critères ne sont pas concernées par les aides au retour à l’emploi et ne peuvent donc pas bénéficier de ces-dernières.